Présentation de la voie normale | Historique | Topo | Choisir cet itinéraire | Les risques

Le choix de la voie normale

Nous vous proposons un listing non exhaustif d'éléments objectifs qui vous permettrons de choisir ou non la voie normale en fonction de vos attentes, de votre préparation, des conditions, de la météo...

On aime :

La voie la plus simple d'accès "le jour J"

La dénivelée la plus courte des itinéraires du Mont Blanc "le jour J" (1000 mètres).

La beauté de l'arête des Bosses

La beauté du levé de soleil (regardez l'ombre portée du Mont Blanc entre le Beaufortain et les Aravis...

La possibilité de scinder la montée au refuge en 2 en faisant une halte
d'une nuit à Tête Rousse (aussi possible à la descente).

On n'aime moins :

La montée au refuge présente des risques objectifs importants en fonction des conditions (chutes de pierres, verglas...)

Un refuge sur-fréquenté ou réserver sa place n'est pas chose facile.

La difficulté de passer une "bonne nuit" dans ce refuge où l'altitude ( comme le bruit des voisins) ne favorise pas un sommeil de tout repos...

Les risques :

>> voir la page qui détaille les principaux risques rencontrés sur la voie normale

- Chute de pierres (prévoir un casque)
- Glissade (encordez vous, apprenez à marcher avec des crampons)
- Le manque de visibilité (ne partez pas dans le brouillard
- Les précipitations (prenez la météo et sachez renoncer)
- Corniches (restez sur les traces, méfiez vous des corniches)
- Crevasses (encordez vous à bonne distance)
- Glissade (adaptez la longueur de corde entre les Bosses et le sommet)
- L'altitude (acclimatez vous)
- Le froid (ayez des vêtements chauds et de rechange quel que soit la météo)
- La fatique (venez reposé)

Présentation de la voie normale | Historique | Topo | Choisir cet itinéraire | Les risques