Présentation de la voie normale | Historique | Topo | Choisir cet itinéraire | Les risques

L'histoire de la voie normale du Mont Blanc

L'itinéraire passant par l'Aiguille du Goûter a été l'un des premiers défrichés à la fin du XVIIIème siècle.

- 4 septembre 1784 : Michel-Gabriel Paccard, Henri Pornet et Jean Baptiste Jacquet atteignent l'altitude de 3675 mètres sur le versant de Saint-Gervais de l'Aiguille du Goûter.

-17 septembre 1784 : Première ascension de l'Aiguille du Goûter par Marie Couttet et François Guidet. Bien sûr, l'idée et de découvrir un passage vers le sommet du Mont Blanc, ils explorent d'ailleurs la voie jusqu'aux abords du col du Dôme...

- 8 juin 1786 : Deux équipes se rejoignent au col du Dôme : l'une est partie Chamonix, l'autre de Saint-Gervais. L'équipe de Chamonix attend pendant deux heures : les prochaines tentatives partiront donc... de Chamonix. Ce repérage est l'occasion pour Jacques Balmat de répérer l'itinéraire qu'il empruntera deux mois plus tard pour vaincre le sommet.

- Le premier parcours de la voie Royale jusqu'au sommet est réalisée 75 ans plus tard par L. Stephen, F.-F. Tuckett avec M. Anderegg, J.-J. Benne et P. Perren le 18 juillet 1861.

Présentation de la voie normale | Historique | Topo | Choisir cet itinéraire | Les risques