L'altitude du mont Blanc

Les manuels de géographie ont longtemps coté l'altitude du Mont Blanc à 4807 mètres. Altitude établie en 1863.

En 1986, une mesure réalisée par satellite à l'occasion du bicentenaire de la première ascension conclu a une altitude de 4808,40 mètres, donnée à 1 mètre près.

Dès 2001, les mesures se font plus régulières et sont réalisées par la Chambre départementale des géomètres experts de Haute Savoie. Le sommet prend alors du galon et est coté à 4810,40 mètres.

2001 : 4 810,40 mètres
2003 : 4 808,45 mètres
2005 : 4 808,75 mètres
2007 : 4 810,90 mètres
2009 : 4 810,45 mètres

Quoi qu'il en soit le Mont Blanc reste le point culminant de l'Europe Occidentale.

Ce qui fait varier l'altitude du Mont Blanc

On serait tenté de faire un raccourci rapide en évoquant le réchauffement climatique pour expliquer la variation d'altitude du Mont Blanc. Il faut être plus nuancé, même si à terme il est certain que le réchauffement climatique puisse influer l'altitude du toit de l'Europe.

- il faut savoir que au delà de 4000 mètres, la température passe rarement au dessus de 0° et de ce fait la neige font lentement.

D'autres paramètres ont plus d'influence :

- le vent qui souffle et érode la calotte neigeuse, à tel point que le sommet se déplace de plusieurs dizaines de centimètres en court d'année. On peut dire que la calotte sommitale se comporte comme une énorme congère...
- le beau temps peut être déterminant car par beau temps, le nombre d'alpinistes atteignant le sommet est plus important et ceux ci érodent la neige avec leurs crampons.

Une couche de neige de 18 mètres !

Des mesures effectuées à l'aide de radar et de carottages ont montré que le sommet rocheux du Mont Blanc culmine à 4792 mètres. Il est d'ailleurs décalé d'une quarantaine de mètres à l'Ouest du sommet neigeux. Cela s'explique par la force des vents dominants qui "poussent" la masse neigeuse vers l'Est. Si la neige devaient disparaître un jour, le sommet passerait donc sous la barre des 4800 mètres...